Connaître le client de messagerie utilisé par votre interlocuteur

30 avril 2013 | 6 Commentaires Plus

En raison du titre de ce billet, vous allez me dire que la curiosité est un vilain défaut. Vous avez certainement raison… Cependant si vous lisez ces quelques lignes, c’est que j’ai éveillé votre curiosité et que vous aimeriez peut-être découvrir avec quel client de messagerie vos interlocuteur vous envoie des mails. Si tel est le cas, je vous propose de découvrir une petite astuce…

L’astuce que je vais vous dévoiler nécessite tout d’abord que vous utilisiez Thunderbird, un logiciel de messagerie libre et gratuit édité par la Mozilla. Pour ceux qui ne connaîtrait pas encore Thunderbird, sachez que ce dernier est l’alternative gratuite et libre au très célèbre Outlook de la suite Office. Vous pouvez vous procurez Thunderbird en vous rendant à cette adresse : http://www.mozilla.org/fr/thunderbird/.

Et ensuite ?

Je vous sent piaffer d’impatience. Ne vous inquiétez pas, je ne vous ballade pas…

Voici donc la fameuse solution miracle pour découvrir le client de messagerie utilisé par votre interlocuteur ! 

Et oui, contrairement aux charlatans ayant sévis dans nos contrées à une époque où la médecine en était qu’à ces premiers balbutiements, je vous livre l’outil ou plutôt le nom de l’extension pour Thunderbird vous permettant de lever le voile sur le client de messagerie de vos interloculteur : Display Mail User Agent

Une fois Display Mail User Agent installé dans Thunderbird, quand vous ouvrirez un mail, vous serez en mesure de découvrir le client de messagerie utilisé par votre interlocuteur.

Bonus : si vous ne savez pas comment intaller un module dans Thunderbird, je vous conseille de consulter la fin de cet article : Afficher ses courriels en mode conversation avec Thunderbird

Tags:

Catégorie: Logiciels

Commentaires (6)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. @JNG_WEB dit :

    Connaître le client de messagerie utilisé par votre interlocuteur http://t.co/ETpGYkfAoW

  2. merci beaucoup pour ce billet dont la lecture m’a beaucoup intéressé, la curiosité n’est pas un vilain défaut. C’est plutôt le signe d’une soif de connaissance
    Fafah@ampoules led a récemment publié La RATP passe à l’éclairage économiqueMy Profile

  3. Adil dit :

    Celui qui donne un bon conseil, construit d’une main, celui qui conseille et donne l’exemple, à deux mains ; mais celui qui donne de bonnes leçons et un mauvais exemple construit d’une main et détruit de l’autre.

  4. Il y a une méthode compatible avec tous les clients mail, même les webmails.
    Il suffit d’ouvrir un message et chercher un bouton ou menu qui s’appelle (suivant le client mail que l’on utilise) « afficher les en-têtes », « afficher la source », « afficher les détails »,… et on obtient tous les détails du mail reçu.

    Ensuite, il suffit de chercher une ligne commençant par « X-Mailer » qui sera suivie par le client mail de l’expéditeur.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge